Refuge LGBT Bruxelles

L’asbl Midnimo travaille actuellement à la création d’un « Refuge LGBT » à Bruxelles. Le lancement du « Refuge LGBT Bruxelles » est prévue pour le mois de mai 2018.

Ce « Refuge » fournira un hébergement sécurisant et une prise en charge complète de jeunes LGBT (18-25 ans) qui se retrouvent livrés à eux-mêmes suite à un rejet ou à une exclusion de leur domicile pour des raisons de genre ou d’orientation sexuelle. Une vingtaine de places sera à disposition, pour un hébergement court ou long. La prise en charge des jeunes incluera l’accès à un pôle emploi, un pôle santé et psy, un pôle d’aide sociale et juridique et un pôle culture et loisirs, et visera à favoriser l’autonomisation et la réinsertion sociale des jeunes fragilisés. Le « Refuge LGBT Bruxelles » proposera également un quart de ses places pour de jeunes migrants LGBT, qui sont souvent pris dans des situations très difficiles : victimes d’homophobie, de racisme, de « chasse aux migrants », ces jeunes ont besoin d’un hébergement et d’un encadrement sécurisant à tous les niveaux.

La nécessité d’un refuge de ce type pour les jeunes LGBT se fait sentir depuis des années, particulièrement depuis une recherche de terrain menée par les asbl Tels Quels et Association Culture et Progrès (ACP asbl) en 2011, qui démontrait la nécessité d’agir pour l’inclusion sociale des jeunes LGBT à Bruxelles. Ces jeunes, en plus des discriminations dans d’autres contextes, subissent le rejet et l’expulsion de leur domicile et/ou de leur communauté, ce qui les met dans une position de grande détresse morale et matérielle.

Le modèle de Midnimo est l’association française « Le Refuge » (https://www.le-refuge.org/), qui gère aujourd’hui quatre centres et de nombreuses antennes dans les grandes villes de France. Un peu moins de 200 jeunes en errance sont hébergés chaque année dans ces centres et ces antennes. Midnimo et « Le Refuge » construisent actuellement un partenariat durable autour de la création du « Refuge LGBT Bruxelles ».

Le « Refuge LGBT Bruxelles » aura besoin de bénévoles au jour-le-jour pour fonctionner à plein régime. L’expérience française du « Refuge » a mis en lumière les réseaux de solidarité qui se créent à travers le soutien d’équipes de bénévoles. Vous souhaitez aider Midnimo, et donner un peu de temps pour la réinsertion sociale et l’autonomisation de jeunes LGBT en errance? Contactez-nous: info@midnimo.eu